MENU

Ateliers et conférences

Conférence du matin

Quelles sont les approches propres à la classe plurielle?

Questions et réponses sur les manières de soutenir l’épanouissement des identités plurielles et de la diversité de nos élèves.

Par Judith Patouma

S’il est impossible de nier que la société est plurielle et diverse, ce constat s’accompagne pour l’enseignant de plusieurs question :  Quelle approche adopter en classe  pour soutenir la réussite scolaire de nos apprenant·e·s issu·e·s de la diversité sous toutes ses formes? Comment les accueillir et contribuer à leur développement personnel? Comment les préparer à mieux vivre ensemble à l’école et plus tard dans leurs communautés? Voici quelques-unes des questions que nous aborderons lors de la conférence. 

À propos de la conférencière :

Judith Patouma est sociolinguiste et didacticienne des langues. Professeure agrégée au département des Sciences de l'éducation à l'Université Sainte-Anne, elle est en charge de la didactique des langues au sein du programme de formation des enseignants de cette université.

Ses recherches portent sur la médiation langagière et culturelle, le plurilinguisme, la construction identitaire et la didactique des langues (FLM, FLS et FLE) dans des contextes diversifiés.

Atelier A 

Ta vie, ton avis, ton slam! 

Par Tanguy Exumé

Hugo disait dans Les Orientales que “...le poète est libre”. Le poète est-il réellement libre? Accordons-nous cette liberté à nos élèves lorsqu’il s’agit d’écriture, de poésie? Cet atelier interactif propose aux enseignant·e·s de développer des stratégies et compétences pour l’enseignement du slam. Les participant·e·s découvriront comment intégrer leur vécu et la réalité des élèves dans leur slam. Les participant·e·s auront l’occasion de collaborer, et de discuter de techniques d’écriture, d’inspiration, de présentation et d’évaluation, tout en créant eux-mêmes leur propre slam.  

À propos du conférencier :

Tanguy Exumé (il/lui) est enseignant en immersion française et également poète. En 1999, il quitte sa terre natale, Haïti, pour venir étudier sur le territoire traditionnel des peuples Anishinabek, Haudenosaunee, Mohawk (Montréal). Cet exil sera la source d’inspiration menant à la création de spectacles de slam. Dix ans plus tard, il déménage sur le territoire des peuples Coast Salish (Vancouver). Pour lui, enseigner c’est aider les jeunes à trouver leurs voix. Il a publié deux recueils de poésie, Sur mon 31 (2014) et Le sommeil de l’ange (2018). 

Atelier B

Vers une approche identitaire dans l'enseignement du français

Par Monica Tang

Voici une idée farfelue : Qu’arriverait-il si nos programmes de français visaient le développement d’une identité légitime, bilingue et positive pour nos élèves plutôt que la maîtrise de la langue française ? Quelle serait la disposition idéale à viser ? Et comment pourrait-on appuyer nos élèves pour y arriver ? Est-ce que ce serait la chute libre pour leur niveau de français ?  

Dans cet atelier interactif, Monica partage un premier regard sur une telle approche identitaire. Ensemble, nous réfléchirons aux implications d’une telle proposition puisqu’elle demande que nous nous questionnions sur notre propre identité linguistique comme enseignant·es de français.

À propos de la conférencière :

Monica Tang (elle) enseigne en immersion française depuis près de vingt ans. Elle travaille présentement avec les enseignants de français inscrits à un programme d’études supérieures à la Faculté d’éducation de SFU. Grâce à sa recherche doctorale sur l’identité bilingue des enseignants de français, elle a créé un nouveau cours pour les étudiants-maitres en formation initiale qui leur offre des outils d’exploration et de soutien linguistique et identitaire.  

Atelier C

Justice, santé mentale et grammaire/lexique en milieu minoritaire: prolégomènes à une identité communautaire affranchie

Par Elizabeth Rush

« Comment pourrions-nous envisager une identité communautaire francophone affranchie en Colombie-Britannique ? À travers l'exploration de trois notions liées à la grammaire et à son enseignement en salle de classe, nous explorerons la possibilité de créer un nouveau concept de communauté francophone, une conception qui répondrait à nos engagements envers la réconciliation, la décolonisation et l'équité. Pourquoi cette remise en question? Pour créer un espace communautaire juste et respectueux de la santé mentale, de la solidarité et de l’inclusion de tous les membres de la communauté. » 

À propos de la conférencière :

Elizabeth Rush (elle/yel) a grandi sur le territoire non cédé des Musqueam, où elle a appris les deux langues officielles, mais jamais un simple "bonjour" en Hul'q'umi'num' et ce, jusqu'en 2016. Elle n’a pas eu non plus la possibilité de s'exprimer en tant que personne 2SLGBTQ+ avant 2017. Encore aujourd’hui, les défis d’intégration de sa réalité sont grands. Malgré tout cela, Elizabeth nous parlera de la richesse d’enseigner en français en Colombie-Britannique, et ce, sans perpétuer le colonialisme de peuplement ni la notion que l’hétérosexualité cisgenre qui est une dimension sociogrammaticale de l'identité francophone.  

Conférence de l’après-midi

Walking Two Paths*

Par Vivian Searwar 

* Cette conférence est tenue en anglais 

Vivian says that she walks two paths and has dedicated much of her personal and professional life exploring Indigenous identity and belonging and how it fits in a systemically colonized world. Through personal stories of her lived experiences as a person of mixed ancestry, Vivian will share her knowledge of Equity and Anti-Racism through an Indigenous lens. 

À propos de la conférencière :

Vivian Searwar (she/her) is a proud Indigenous woman of mixed ancestry, Cree/Metis and of settler heritage, French and Norwegian. She is a member of Muskoday First Nation, which is located outside Prince Albert, Saskatchewan. She was raised on a farm outside of a village called Meskanaw, Saskatchewan. Vivian has been an educator since 1991 and began her teaching career in the Land of the Living Sky School Division, in Saskatchewan. Shortly thereafter, she moved to British Columbia, and taught for a few years with Maple Ridge School District before finally finding her home in the Mission Public School District where she taught French Immersion before starting her current role as District Principal of Siwal Si’wes Indigenous Education in SD75. She is humbled to work and learn on the Traditional, Ancestral, Unceded, and Shared lands of the Stó:lō people, of Qwó:ltl’el, Leq’á:mel, Matheqwí, Sq’éwlets, peoples of Stó:lo lands since time immemorial.  

Événement culturel

Lettres de l’être 

Par Tanguy Exumé

Présentation de textes tantôt slamés, tantôt murmurés, tantôt chantés. Il est question d’identité, d’exil, de paternité, d’amour, de responsabilité, d’histoire et de politique. Un voyage au fond de mon village poétique, en plusieurs langues: créole, français, anglais, et espagnol.  

À propos de l’artiste :

Tanguy Exumé (il/lui) est enseignant en immersion française et également poète. En 1999, il quitte sa terre natale, Haïti, pour venir étudier sur le territoire traditionnel des peuples Anishinabek, Haudenosaunee, Mohawk (Montréal). Cet exil sera la source d’inspiration menant à la création de spectacles de slam. Dix ans plus tard, il déménage sur le territoire des peuples Coast Salish (Vancouver). Pour lui, enseigner c’est aider les jeunes à trouver leurs voix. Il a publié deux recueils de poésie, Sur mon 31 (2014) et Le sommeil de l’ange (2018).