MENU

Ma thèse en 180 secondes: finale de l'Ouest

En collaboration avec l'Association Francophone pour le Savoir (Acfas), l'Université de l'Alberta (U of A), l'Université de la Colombie-Britannique (UBC) et l'Université Simon Fraser (SFU) présentait, le 5 mai 2021, la première édition de la finale de l'Ouest du concours «Ma thèse en 180 secondes» (MT180).

Ce concours est l'équivalent francophone du «3-Minute Thesis» (3MT) qui se tient depuis plusieurs années dans les universités canadiennes et autour du monde. Lors de ce concours, les participant(e)s ont du présenter publiquement leur recherches en 180 secondes, en français, devant un jury.

Nous tenons à féliciter tous les participants et nous remercions le public d'y avoir assisté! 

Gagnant·e·s de la première finale de l'Ouest de MT180:

  • Prix Doctorat:  
    Joel Akinwumi, Université de la Colombie-Britannique
  • Prix Maîtrise:
    David Rosychuk, Université de l'Alberta
  • Représentant de UBC à la finale nationale: 
    Joel Akinwumi, Université de la Colombie-Britannique
  • Représentante de SFU à la finale nationale:
    Manon Picard, Université Simon Fraser
  • Prix «Coup de coeur du public»:
    Magali Blanc, Université de la Colombie-Britannique

MT180 dans les médias

5 mai 2021 - Retrouvez ici le reportage diffusé au Téléjournal Colombie-Britannique avec Laurence Gagnon, coordonnatrice - Administration et événements au BAFF, et Manon Picard, doctorante en biologie marine à la Faculté des sciences de SFU : Expliquer sa thèse en quelques secondes

5 mai 2021 - Retrouvez ici l'article de Radio-Canada C.-B.-Yukon : MT180 : une première dans l’Ouest canadien

6 mai 2021 - Retrouvez ici l'entrevue avec Joël Akinwumi, gagnant du concours, diffusé à l'émission Phare Ouest: Rencontre avec le gagnant de la finale de l'Ouest de «Ma thèse en 180 secondes»

8 mai 2021 - Retrouvez ici l'entrevue avec Isabelle Côté (SFU) et David Rosychuk (UofA), diffusée à l'émission Culture et confitureLeur thèse en 180 secondes

Vidéos des gagnant·e·s

Joel Akinwumi, Université de la Colombie-Britannique

Prix «Doctorat» et représentant de UBC à la finale nationale

David Rosychuk, Université de l'Alberta

Prix «Maitrise»

Manon Picard, Université Simon Fraser

Représentante de SFU à la finale nationale

Magali Blanc, Université de la Colombie-Britannique

Prix «Coup de coeur du public»

Vidéos des candidat(e)s de l'Université Simon Fraser

Isabelle Côté

Isabelle Côté enseigne à l’Université Simon Fraser dans le programme de formation des enseignants. Elle se spécialise dans les cours de didactique du français et des sciences humaines pour le programme de français langue seconde, d’immersion française et le programme francophone. Dans sa recherche doctorale, elle s’est intéressée à l’intégration des perspectives autochtones dans le programme d’immersion française.

Laurence Gauvreau

Originaire de Montréal, Laurence Gauvreau a complété sa maîtrise à l’université Simon Fraser en 2014. Séduite par l’Ouest canadien et son engouement pour la langue française, elle a décidé de s’y établir, de poursuivre ses études doctorales et de s’impliquer dans le rayonnement du français au Canada. Elle enseigne maintenant le français langue seconde à l’université (Capilano et Kwantlen).

Manon Picard

Manon Picard est une étudiante au doctorat en écologie marine à l’Université Simon Fraser sous la supervision d’Isabelle Côté. Elle étudie les effets des déterminants abiotiques sur la répartition des laminaires pour mieux comprendre les seuils de tolérance des espèces présentes dans le Saint-Laurent.

Natacha Roudeix

Natacha Roudeix est doctorante en cotutelle à l’Université Simon Fraser et à l’INALCO en France. Actuellement enseignante au Conseil scolaire francophone de Colombie-Britannique, sa profession lui a permis d’enseigner au Nunavik, au Népal, au Sri Lanka et à Vancouver.

Benjamin Schwartzmann

Benjamin Schwartzmann est un ingénieur de recherche originaire de France. Il est actuellement étudiant au doctorat à l’université de Simon Fraser où il explore de nouvelles approches pour le traitement des maladies mentales. Le sujet de sa thèse est : Approches neurophysiologiques standardisées et multimodales pour des traitements personnalisés contre la dépression.

*Inscription pour l'édition 2021 fermées*

Qui peut participer au concours? 

Si vous êtes étudiant(e) en maîtrise ou en doctorat (toutes disciplines confondues) inscrit(e) dans une université de l'Alberta ou de la Colombie-Britannique et que vous possédez une bonne connaissance du français, ce concours est pour vous!

  • Les étudiant(e)s au doctorat qui peuvent s'exprimer en français
  • Les étudiant(e)s à la maîtrise qui peuvent s'exprimer en français

*voir les conditions d'admissibilité

Prix à gagner

  • Prix «Doctorat» 1000$ - toutes universités (1 prix)
  • Prix «Maîtrise» 750$ - toutes universités (1 prix)
  • Prix «Coup de coeur du public» 500$ - toutes universités (1 prix)

        ET

  • Un(e) doctorant(e) par université pourra représenter son alma mater à la finale nationale qui aura lieu en juin 2021 et recevra un prix de 300$.

Échéancier

  • 14 avril de 9 h 00 à 11 h 00 : Atelier de préparation (optionnel)
  • 15 avril : fin de la période d’inscriptions
  • 21 avril, 17 h 00 : date limite pour l’envoi de votre présentation
  • 5 mai, 12 h 00 : finale de l’ouest

Conditions d'admissibilité

Pour participer au concours, les candidat(e)s doivent satisfaire aux conditions d’admissibilité suivantes :

Doctorat

  • Être inscrit(e)s ou avoir été inscrit(e)s dans un établissement d'enseignement supérieur en Alberta ou en Colombie-Britannique, dans un programme de doctorat recherche avec la rédaction d’une thèse (Ph. D.) pendant l’année universitaire en cours (de septembre 2020 à août 2021) ou avoir obtenu leur maîtrise ou doctorat pendant cette même année universitaire;
  • Représenter à la finale nationale l’établissement d’enseignement supérieur dans lequel ils ont été sélectionnés à l’issue du concours interne;
  • Être francophones ou s'exprimer en français;
  • Présenter un état d’avancement suffisant de leur projet de recherche doctoral;
  • Ne pas avoir remporté de prix du jury ou du public lors d’une compétition nationale précédente de Ma thèse en 180 secondes;

 

Maîtrise

  • Être inscrit(e)s ou avoir été inscrit(e)s dans un établissement d'enseignement supérieur en Alberta ou en Colombie-Britannique dans un programme de maitrise avec la rédaction d’une thèse pendant l’année universitaire en cours (de septembre 2020 à août 2021);
  • Être francophones ou s'exprimer en français;
  • Présenter un état d’avancement suffisant de leur projet de recherche en maîtrise;
  • Ne pas avoir remporté le prix maîtrise du jury ou du public lors d’une compétition précédente.

N.B.: Les étudiant(e)s étrangers inscrit(e)s dans un programme de maitrise ou de doctorat d'un établissement d'enseignement supérieur canadien sont admissibles.

Pour toute question, veuillez contacter :

Laurence Gagnon
Coordonnatrice – Administration et événements
Bureau des affaires francophones et francophiles (BAFF)
offacoor@sfu.ca

Pour plus d'informations sur le concours